LETTRE OUVERTE DE LA F N A A 09 2020

J’ai l’honneur depuis de longues années, d’être le Président de la F N A A et je remercie tous ceux qui m’ont élu pour siéger dans les différentes instances nationales.
Vous m’avez fait cet honneur et je n’ai eu qu’une ambition, celle de vous servir.
Depuis toujours j’ai entretenu des relations fondées sur le respect et le travail commun pour faire avancer les dossiers et je suis très attaché à cette collaboration.
J’anime une équipe compétente et soudée et je souhaite poursuivre la route, ceux qui me connaissent savent que j’accomplirai toutes les missions et que je les assumerais pleinement. L’action au service des autres m’est une seconde nature, depuis mes premières responsabilités c’était en 1985 !
Dans cet éditorial je ne souhaite pas évoquer les inconvénients pourtant bien réels de notre métier, les risques infectieux, les risques lombalgiques liés à la manutention des patients, les risques chimiques, les horaires de travail, la fatigue physique et les problèmes qui surgissent dans la vie familiale ;
Cependant lors de notre congrès du 07 novembre 2020 seront à l’ordre du jour les sujets d’actualités, l’Urgence, l’article 80, Pour répondre à toutes vos questions la formation, le réglementaire, le Social.
Pour répondre à toutes vos interrogations et contrairement aux Universités ou vous n’aviez que rarement la parole, les représentants de chaque Commissions au sein de la F N A A seront là pour vous répondre, mais nous aurons aussi des invités du monde de l’urgence, des Directeurs d’Hôpitaux, des représentants de l’A R S et concernant le domaine du social ,vaste sujet et toujours d’actualité, l’avocate de la F N A A , notre Conseiller en Social et certains représentants de formations syndicales.
Loin d’être exhaustive, cette énumération montre le travail de coopération des membres du Comité Directeur qui est fait et mon implication au service de la F N A A. Certains sujets me tiennent davantage à cœur et je vais y consacrer toute mon énergie et ma volonté pour faire avancer les convictions et les idées que nous défendons.
Tous les sujets requièrent de notre part la vigilance la plus grande
Je souhaite qu’à l’aube d’une prise de conscience des formations syndicales, la démarche volontariste de communication, l’engagement et nos convictions avec l’aide de tous les adhérents soient conduits avec détermination.
J’attends beaucoup des nouveaux départements qui se sont joints à la F N A A, le BAS RHEIN, La DROME, la GIRONDE, les PYRENEES-ORIENTALES le RHONE, la SOMME et MAYOTTE le LOT-et-GARONNE
Nous avons besoin de connaitre les spécificités de chacun des départements pour les évoquer et les défendre. Nous nous déplacerons partout où cela sera nécessaire et nous poursuivrons résolument dans la voie de la solidarité de l’humanisme et de la justice.
Il est nécessaire d’apporter des réponses à tous ceux qui, au travers de certains mouvements, expriment leur colère et leurs inquiétudes légitimes quant à l’évolution du monde syndical actuel, mais aussi leur espoir en un autre projet proposé par la F N A A.
Pour être informé, pour pouvoir s’exprimer librement, pour entendre et écouter nos intervenants, le Comité Directeur de la F N A A vous donne rendez-vous le 07 novembre 2020 aux établissements DAUPHIN à Chelles à partir de 09 h 00.
Dans l’attente de vous retrouver très nombreux lors de ce congrès, recevez mes très respectueuses salutations.
Le Président de la F N A A
Monsieur Jean-Claude MAKSYMIUK

Voilà mes chers Collègues ce qui était prévu comme courrier pour vous annoncer notre CONGRES du 07 novembre 2020 aux établissements LES DAUPHINS à Chelles.

Mais VOILA

Depuis
Certes il y toujours ce fléau des appels d’offres avec les tracasseries administratives, la NON-application par certains Directeurs d’hôpitaux de la réglementation telle qu’elle devrait être appliquée, certes il y a aujourd’hui une certaine désertification d’ambulanciers mais de tout cela nous pouvons y répondre, nous pouvons mais ensemble trouver des solutions
Puis
Il y a les égos des uns et des autres qui se croient représentant de la profession toute entière et bien NON si on continu à prendre seul des initiatives allant à l’encontre de la profession et des patients un jour cela finira très mal pour notre profession nous ne faisons pas de la politique elle n’a pas sa place dans nos formations syndicales nous sommes apolitiques mais soyons proches des ambulanciers et ne défendons pas uniquement notre entreprise
Puis encore
Il y a la covid 19
Il y a eu le confinement
Il a eu le déconfinement (je pense à la chanson de Pierre PERRET les CONFINIS)
Il y a eu l’idée émergente des spécialistes et du gouvernement ou les masques n’étaient pas obligatoire, puis l’obligation des masques avec une amende de 135,00 euros si vous n’en portiez pas dans les lieux clos
Et aujourd’hui on évoque non pas une deuxième vague car elle ne devrait venir que vers novembre octobre 2020 mais la vague initiale qui rebondit parce que nous n’étions pas assez vigilants que se passe-t-il pourtant tant et tant de spécialiste du monde médical étaient sur toutes les chaines de radio et de télévision mais avec beaucoup d’idées et d’analyses contradictoires ?

Et puis une bonne nouvelle le gouvernement a souhaité que toutes les professions qui ont participé pendant cette période de la covid 19 soient remercié et invité au GRAND PALAIS le 13 juillet 2020 et le 14 juillet 2020 à la Place de la Concorde pour assister au défilé du 14 juillet des représentants de la profession et être représentatif comme le personnel soignant.
La F N A A a reçu un appel de l’Elysée pour que celle-ci désigne 5 AMBULANCIERS, ce fut un choix difficile, ce choix a été fait en présentant cinq régions :
• Madame CASTELLS Dominique le Grand EST
• Madame PRINET Sylvie le Centre Val de LOIRE
• Madame RALLE Zineb l’Ile de FRANCE
• Monsieur BOUGIE Christophe l’OCCITANIE
• Monsieur GHANDON Jocelyn la NORMANDIE
Ces 5 Collègues avaient le devoir de représenter la profession et la F N A A et ils ont été exemplaires, marqués par cet événement et un souvenir inoubliable restera à jamais.

IMPORTANT :
La F N A A a décidé de ne pas tenir de CONGRES en cette année 2020.
La F N A A n’a pas le droit de vous faire prendre le risque d’être infecté par la COVID 19
La F N A A est responsable et à ce titre elle ne peut s’engager à tenir un congrès avec les risques que cela comporte pour vous-même pour vos familles et pour l’anxiété que cela comporte
La F N A A vous avisera du lieu et de la date du Congrès 2021 suffisamment tôt pour que vous puissiez y assister et débattre avec les invités et les Membres du Comité Directeur de la F N A A car chez nous vous avez le droit à la parole.
Dans l’attente recevez Chers (e) Collègues et Amis (e) mes très respectueuses salutations

Le Président de la F N A A
Monsieur Jean-Claude MAKSYMIUK