Villepinte le 03 juillet 2019

COMMUNIQUE

Pourquoi ce communiqué :

La F N A A souhaitait communiquer le 06 juin 2019 au sujet de l’application de l’Accord du 16 juin.

Nous avons comme nous vous l’avons transmis par communiqué repris notre indépendance syndicale.

Pour être représentatif dans le domaine du social il fallait que nous ayons 8 % d’adhérents du transport en général.

Aucune des formations représentatives ne pouvaient répondre à cette obligation.

Nous avons donc dû adhérer à une fédération de transporteurs routiers et pour la F N A A, comme la F N T S et la F N A P nous avons adhérée à l’OTRE.

Depuis notre adhésion collective beaucoup d’eau a coulé et certain on prit une direction différente.

Pour notre part nous sommes toujours adhérents à l’OTRE.

Au sein de celle-ci nous sommes donc trois formations syndicales concernant le transport sanitaire  la F N A A, la F N T S, et l’OTRE.

Un communiqué a donc été mit sur les sites des trois formations syndicales et ce n’est pas parce que celui-ci a été publié que nous sommes d’accord sur le contenu.

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui la F N A A se permet de vous faire connaître le communiqué que la F N A A avait transmis aux formations syndicales.

On s’aperçois à la lecture de celui-ci que le paragraphe concernant les mesures d’urgences a disparu ce dont nous ne l’acceptons pas.

 

Aujourd’hui après notre entretien avec l’OTRE du mardi 25 juin 2019, la F N A A souhaite vous aviser de notre position :

  • Concernant les mesures d’urgence il faut rétablir la tarification conventionnelle sans remise
  • Maintenir l’indemnité de garde
  • Instaurer une modification d’écriture concernant les appels reçus il s’agit de MISSIONS et non plus de transports sanitaires car la CPAM ne prend en charge que lorsqu’il y a transport alors qu’avec la MISSION nous effectuons une MISSION pour se rendre au domicile ou autres et peut importe s’il y a transport ou pas voilà ce qu’est une MISSION.

Concernant notre position sur l’Accord du 16 juin nous attendons avec impatience la position de la DIRECTTE mais avec les mesures transitoires nous pourrions appliquer cet Accord pour le 01 octobre 2019

 

Hier le 25 juin 2019 une négociation était instaurée au sujet du supplément autorisé comme pour les taxis lorsque le transport est effectué par un TPMR, un supplément de 20 euros par apport au tarif V S L qui est toujours inférieur aux tarifs taxi ou est l’équité encore une fois.

Je ne parlerai pas des questions réglementaires je souhaite évoquer ce qui risque d’arriver et dont la famille ambulancière considérera que les fédérations nationales comme pour l’article 80 sont responsables de cette situation.

Avec cette mesure proposée par deux formations syndicales mais pas la F N A A, la profession fera rentrer un quatrième acteur dans le transport de patients, mais avec quelle incidence ????

Comme l’a confirmé le Directeur général de la CNAMTS le transport en TPMR sera un outil pour transporter tous les patients en fauteuil roulant, les personnes âgées, c’est un transport collectif qui sera effectué pour diminuer les transports en ambulance.

La F N A A est contre cette procédure qui fera très mal à la profession. Nous ne sommes pas solidaires de cette procédure.

 

Enfin depuis plusieurs jours on évoque la grève de sapeurs-pompiers, ils se plaignent des transports qu’ils ne veulent plus effectuer et qui devraient être effectués par d’autres intervenants, mais pourquoi ne font-ils pas jouer la réciprocité des appels ce qui doit être effectué par les Sapeurs-Pompiers qu’ils le fassent ceux qui revient aux ambulanciers que cela nous revienne.

Avec ces périodes de canicule et d’incendie partout sur le territoire que chacun reste à sa place et enfin qui fait quoi.

 

Voilà à travers ce communiqué et comme Président de la F N A A il me devait de rétablir certaines vérités non pas que nous nous défilons bien au contraire nous affirmons nos positions.

 

Pour le Comité Directeur

Le Président de la F N A A

Jean-Claude MAKSYMIUK

FNAA

GRATUIT
VOIR