Villepinte le 28 /9 /2021

COMMUNIQUE

Un communiqué se veut court, explicite mais surtout il nous sert à diffuser des informations nécessaires à réorienter ceux à qui il est destiné   LES AMBULANCIERS

De nouveau la F N A A se doit de faire un bilan depuis notre dernier communiqué qui évoquait COMMENT OU COMMENT en est-on arrivé là

En effet que de palabres, que de contrevérités, que de désinformations par ceux qui ont signés cet Avenant 10 mais surtout que de contradictions ou plutôt les désaccords sont présents aujourd’hui.

Comment des responsables ont-ils put exclure des ambulanciers de la ruralité, oui comment alors que nous effectuons tous le même métier, que nous transportons tous des patients qui ont besoins de nos services, de notre qualification, ces deux responsables souhaitent–ils plusieurs sortent de patients ceux qui et ceux qui ? Messieurs vous êtes les troublions de notre profession.

En poste depuis 1986 je n’ai jamais connu ni ne telle violence dans les propos de certains jamais les différents représentants de la profession n’avaient de telles arguments dans leurs propositions, c’est la première fois que j’entends des propos d’exclusion de certains ambulanciers, que cherche-t-on pourquoi une telle méchanceté et rigueur dans vos propos

Ne sommes-nous pas capables de nous réunir comme nous le proposons depuis plusieurs communiqués pour qu’enfin tous ensemble nous nous penchions sur notre travail ou plutôt notre vocation.

Ne sommes-nous pas capables de mettre en place une grande concentration d’ambulanciers responsables qui comme le SEGUR de la Santé, le BEAUVEAU de la POLICE et bien il y aurait le regroupement des ambulanciers, serait invité à ces travaux, différents ministres Premier ministre, ministre de la Santé, ministre de l’Intérieur, ministre des Finances, le Directeur Général de la CNAMTS, le Directeur de la Santé, voilà l’image qui modifierait celle des ambulanciers, il serait décidé de qui fait quoi,

Que l’on organise TOUS ENSEMBLE la REVOLUTION du TRANSPORT SANITAIRE, oui mais une révolution contrôlée sans que les ambulanciers soient exclus du système.

Mettons nos egos de côtés pour le bien de nos entreprises.

 

Aujourd’hui nos entreprises ont de grandes difficultés financières, les aides que nous avons pour la plupart souhaité et obtenues aujourd’hui il faut les remboursées, ce que nous avions proposées concernant l’URSSAFF avec le payement des charges salariales uniquement n’a pas été retenue et tous les remboursements à effectuer dès à présent mettent nos entreprises en danger.

Au sujet de l’UPH pourquoi avoir voulu exclure des entreprises, de certains départements parfois même des régions est-ce cela l’unité syndicale il me semblait que les syndicats devaient élaborer ensemble des conditions optimales pour les entreprises de transports sanitaires, il a que dans notre branche ou certains responsables sont au-dessus de cette réalité pour le bien de QUI et pourquoi ????

Des sujets importants devraient être abordés tel que la vaccination, la possibilité de pouvoir conduire un véhicule sanitaire après un an de permis de conduire et par là même de pouvoir passer le DEA et pourquoi n’existe-t-il pas de formation en continu dans les Collèges et lycées voilà des questions que nous nous posons.

Pour nos adhérents la F N A A qui pense beaucoup à eux va effectuer des modifications organisationnelles importantes et cela dès le prochain exercice. Vous serez tenu informé rapidement des modifications, comme en plus d’un site plus attrayant, avec un accès par code simplifié, une information beaucoup plus proche de l’adhérent, vous recevrez en plus des informations à travers le site un journal relatant la vie dans les départements, les actions menées par les adhérents de la publicité, et bien d’autres engagements que la F N A A souhaite mettre à disposition des adhérents F N A A

La F N A A va faire sa révolution, le Comité Directeur s’engage à être innovant dans les actions qu’il mènera le Conseiller technique en plus de l’actu sociale traitera d’un sujet par mois et enfin les adhérents devront être satisfait d’avoir adhérer, d’avoir avec eux d’autres adhérents pour le bien de notre profession et de la F N A A

Enfin pour terminer la F N A A et contre l’idée révolutionnaire d’un Président de formation syndicale d’avoir l’autorisation de deux auxiliaires dans les véhicules sanitaires ambulances ou en est-on alors que l’on souhaite une réforme de la profession est-il conscient des propos tenus

 

EN CONCLUSION

Je pose de nouveau la question, est-on capable de faire abstraction de nos idées, d’accepter celles des autres, de débattre ensemble de notre avenir en se regardant dans les yeux et nos propos d’engagements pour des meilleurs conditions de travail, une meilleure rémunération de nos missions et pour une meilleure vie pour les ambulanciers mais aussi pour nos familles.

 

Le Président de la F N A A

Monsieur Jean-Claude MAKSYMIUK

Maitre ARTISAN