F.N.A.A

La Fédération Nationale des Artisans Ambulanciers

VOUS INFORME

COMMUNIQUÉ

 

                                                                                                                         

                                                                  Villepinte, le 21 mars 2019

 

 

COMMUNIQUE

 

 

Dans la droite ligne de notre communiqué dans lequel nous vous annonçons que dorénavant nous avons repris notre libre expression, nous vous avisons de la signature d’un document d’optimisation organisationnelle en réponse à l’urgence pré-hospitalière.

Le présent dispositif donnera au SAMU l’assurance que les Transporteurs sanitaires privés (TSP) atteignent la performance qu’il attend.

Par ailleurs, il facilitera l’application des règles d’organisation et de fonctionnement déjà établies pour les TSP dans le cadre de leur participation à l’aide médicale urgente. Seront notamment précisées les relations qui DOIVENT EXISTER entre le CENTRE 15, le CTA/CODIS et les TSP signataires du présent document.

Le dispositif a été conjointement défini sur le plan départemental entre le Centre Hospitalier, siège du SAMU, le CTA/CODIS et l’UNION des TSP des Alpes de Haute Provence.

L’adhésion d’une entreprise de TSP au dispositif est volontaire.

L’ARS, dont la délégation des Alpes de Haute Provence a coordonné la réflexion aboutissant à ce dispositif, assurera le suivi en qualité de rapporteur de la commission technique de suivi.

Le coordonnateur Ambulancier

Dans le cadre de l’organisation du secours à personnes telle que définie par la Convention Tripartite, il est décidé, à titre expérimental de mettre en place un coordonnateur-ambulancier au CODIS.

Le coordonnateur ambulancier est un acteur essentiel pour apporter une réponse adaptée.

De ce fait s’il y a des carences elles ne pourront qu’être avérées et non supposées.

La F N A A s’engage  à mettre tous les participants dans le cadre de l’urgence autour d’une même table.

Il ne faut pas comme en 2003, ne pas inviter les Sapeurs-Pompiers et les mettre devant le fait accompli, mais plutôt privilégie la négociation et le respect de chacun.     

Ensemble nous devrions être plus fort, ne pas s’attarder sur certains conflits qui risque d’apparaitre, il est préférable le dialogue et la compréhension.

Au sein de la F N A A , nous souhaitons retrouver notre image d’un syndicalisme à l’usage de notre vocation,  plutôt que favoriser les plateformes de régulations (aujourd’hui gratuites mais qu’en sera-t-il demain ?) ou d’aller vers le monopole de certaines organisations de transports sanitaires qui aujourd’hui n’ont aucun scrupule à détériorer le climat et surtout à exclure certaines entreprises du travail pour TOUS

Le Comité Directeur de la F N A A                          

FNAA

GRATUIT
VOIR